Une nuit sur la corde à linge

by Scrap

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

  • Compact Disc (CD)

    Version physique du EP. Fait à la main avec amour.

    Includes unlimited streaming of Une nuit sur la corde à linge via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

     $5 CAD or more

     

1.
2.
03:39
3.
4.
02:40
5.
6.
7.

about

c'est ben correct de le télécharger pour zéro.
Si tu mets 3-4-5-6 piasses par contre, c'est malade.
si tu mets encore plus, c'est weird, mais t'as l'droit tsé.

credits

released November 29, 2014

1-4 : Enregistrement, mixage, mastering et space echo par Bruno Frigon-Lavoie, Studio 25
5-7 : Enregistrement et mixage par Guillaume Lessard

tags

license

about

Scrap Montréal, Québec

Pas de niaisage, pas de flafla. Scrap débarque, toujours partant à vous garocher son punk rock magané. De l'énergie, trois jeunes hommes et de l'équipement musical. On est pas sérieux, mais on est pas cellule. On gueule des insultes gratuites, on joue avec nos tripes. Occasionnellement on va dire un truc sérieux. Watch out. ... more

contact / help

Contact Scrap

Streaming and
Download help

Track Name: Belle journée
RELAXE, PÈSE ENCORE SUR SNOOZE
LA JOURNÉE PEUT COMMENCER SANS TOI
MAIS A PEUT PAS FINIR TANT QU'T'ES PAS COUCHÉ

FAK RETOURNE À TES RÊVES
EN TOUTE LIBERTÉ
C'EST LA SEULE CHOSE AU MONDE QU'ON PEUT PAS T'ENLEVER

C'T'UNE MAUDITE BELLE JOURNÉE
J'VEUX PAS ALLER TRAVAILLER

EMBRASSE CHACUNE DES SECONDES
QUE TON RYTHME COMBATTE LA ROUTINE
DÉSARME L'ENNUI C'EST TON SEUL ENNEMI

ÇA SERT À RIEN D'ATTENDRE
QUE TOUTES LES ÉTOILES S'ALIGNENT
C'EST ICI ET MAINTENANT QU'EST LE BON MOMENT

C'T'UNE MAUDITE BELLE JOURNÉE
J'VEUX PAS ALLER TRAVAILLER

C'EST ASSEZ
CH'TANNÉ D'JUSTE SURVIVRE, J'VEUX M'DÉFOULER
FAUT ARRÊTER
DE S'ENFARGER DIN FLEURS DU TAPIS
ET SI JAMAIS
ON ARRIVE À RIEN DE RIEN
ON VA R'COMMENCER UNE AUTRE BELLE JOURNÉE
Track Name: Assimilation
Tout l’monde marche en ligne droite
Tout l’monde semble suivre
Le chemin qu’on a appris à
Emprunter, moi j’oscille
La société me pousse vers
Ce gouffre infini
La clarté qui me repère
L’issue de toute une vie

La première bouffée d’air
Est pure mais ephémère
Remplacée par du poison et pour de bon
On est converti
Tel un prêtre en habit
À la plus grande secte
Du monde dans lequel on vit

Assimiliation
De la raison
Du plus grand nombre
Nourrir le systeme
Pour que l’on sème
Le fruit de nos actions

Ma raison
Une oraison
Qui me pousse
Vers le gouffre

La voie semble libre mais
J’ai peur de traverser
Ma voix sombre aux oubliettes
Le cœur va m’arrêter
Pourquoi est-ce qu’on avance
Sans savoir où marcher
Pourtant les conséquences
Ne sont pas bon marché
Track Name: J'passe à d'autre chose
DIS-MOI QUE J’AI FAIT TOUT C'QUE J’AURAIS PU
SI JE L’AVAIS DIT QUE TU L’AURAIS CRU?
SI JE L’AVAIS SU QUE T'AURAIS VOULU?

MAIS MAINTENANT
J’PASSE À AUTRE CHOSE
J’PENSE À D’AUTRE CHOSE
J’PASSE À AUTRE CHOSE
MAIS J’PEUX PAS OUBLIER
Track Name: À tue-tête
J'PEUX PAS VRAIMENT TE L'DIRE MAIS J'PENSE ENCORE À TOI
LES MEILLEURS MOMENTS SONT ENCORE PRÉSENTS
MAIS LES PLUS ÉPROUVANTS M'FONT ENCORE CHIER

L'AUTRE JOUR J'AI RÊVÉ À TOI, C'PAS C'QUE TU PENSES
ON S'ÉTAIT RÉCONCILIÉ, C'TAIT COMME SI DE RIEN ÉTAIT
ÇA FAISAIT TELLEMENT DE BIEN, MAIS C'ÉTAIT PAS VRAI

J'ENTENDS TES COMMENTAIRES DANS MA TÊTE
J'Y RÉPONDS À TUE-TÊTE MAIS YA RIEN À FAIRE
MES NERFS PANIQUENT, J'AI PEUR DE TE VOIR

LA VILLE EST TROP P'TITE POUR NOUS DEUX, C'EST LA GUERRE
CHACUN SON TERRITOIRE, MAIS MAINTENANT QU'T'ES PARTIE
C'EST PLATE À MORT, J'L'AVOUE J'M'ENNUIE

J'ENTENDS TES COMMENTAIRES DANS MA TÊTE
J'Y RÉPONDS À TUE-TÊTE MAIS YA RIEN À FAIRE
MES NERFS PANIQUENT, J'AI PEUR DE TE VOIR

PIS LÀ TU DÉBARQUES
CINQ HEURES DU MAT' UNE AUTRE ENGUEULADE
QUI FRAPPE JUSTE PARCE QU'ON S'CONNAÎT BIEN

J'M'EN VAIS TU DIS QUE JE FUIS
MAIS QUAND J'RESTE ON S'DÉTRUIT
QUAND EST-CE QU'ON EN AURA FINI

J'TE DIS J'T'AIME, TU M'TRAITES D'ÉGOISTE
T'AS POURTANT DÉCRASSÉ MON AMOUR-PROPRE
ON A CONNU LA PASSION DANS NOS CHICANES
VÉCU L'ENGAGEMENT AVEC 100 000 AUTRES

... J'PEUX PAS VRAIMENT TE L'DIRE MAIS J'PENSE ENCORE À TOI
LES MEILLEURS MOMENTS SONT ENCORE PRÉSENTS
Track Name: Cocron (acoustique)
J'sais pu trop par où tourner en rond
tout pogné dans mon cocron
grand comme une ville

Qu'est-ce veulent ses buildings?
crouler sous ma routine?
Quantifier la langueur qui nous transperce le coeur?

C'pas tant ce qu'on perd en tournant le coin
mais c'qu'on ramasse en échange en continuant son chemin

Recroquevillé dans tous les sens
Emmitouflé d'arrogance
semblant de comfort

Oùsse qu'elle est la musique qui nous transporte ailleurs?
Oùsse que j'ai mis mes bottines que j'annonce le grand départ?

Faux-fuyants et vrai-semblants
suffisent plus à l'apaisement
il serait peut-être temps que je brise mes chaînes
et que je tente ma chance
Track Name: En attendant l'autobus (acoustique)
Mon adresse porte le nom d'un psychopathe
héros colonial
chaissait les Amérindiens avec des chiens

Chu né dans un hôpital de Montréal
À quelques rues de là
Et même si j'ai grandi ailleurs
j'me demande souvent

Ce que j'ai fait de tout ce temps là
à part vedger, m'décrotter le nez devant la télé
voir les neuf à cinq
rien d'extraordinaire
j'ai attendu l'autobus

J'ai pas peur de la mort, mais de comment elle arrive
genre frappé par un char
à côté d'un graff de gang
Saint-Michel / Industriel
D'une balle perdue d'un gun de coch
M'allumant une toppe
Ou en m'rendant en bike à job
en me demandant

Ce que j'ai fait de tout ce temps là
à part vedger, m'digérer devant la télé
voir les neuf à cinq
rien d'extraordinaire
j'ai attendu l'autobus
Track Name: Fuck that (acoustique)
Y nous mettent des bâtons din roues,
des muselières et des oeillères
leur arrogance date pas d'hier
y nous disent n'importe quoi
qu'il faut porter sa croix
mais fuck vos lois, nous on s'donne le droit

j'ai de la misère à croire qu'on exagère
j'ai mal à tête de retenir toute ma colère

fuck that, on s'laissera pas abattre

Encore combien de fois avant qu'y arrêtent
tout c'que je veux c'est faire la fête
je déclare la guerre à vos airs bêtes
Les rues, les trottoirs en ont plein le cul
d'éternellement s'faire marcher dessus
Y vont se soulever et pitcher leurs pavés

j'ai de la misère à croire qu'on exagère
j'ai mal à tête de retenir toute ma colère

fuck that, on s'laissera pas abattre

Que sortent le soleil et l'été
que je bronze un peu mes yeux cernés
Que sortent les punks et les saoûlons
que j'idéalise la rébellion

fuck that, on s'laissera pas abattre